Les contrats de prévoyance obsèques permettent de se constituer un capital pour ses obsèques. Il existe trois types de cotisation possibles : la cotisation unique, temporaire ou viagère. Le montant des cotisations dépend des attentes du souscripteur du contrat, de son âge et de sa situation personnelle.

Comment fixer le montant des cotisations ?

 

Le montant des cotisations dépend entre autres de l’âge du souscripteur et il peut être fixé librement. Plus tôt les cotisations sont perçues, plus le montant à cotiser sera bas et inversement. Certains contrats de prévoyance limitent l’âge à 80 ans.

Les trois types de cotisations des assurances obsèques

– Cotiser en une seule fois : la cotisation unique

Le versement s’adapte à l’âge du souscripteur et se fait ensuite en une seule fois. Il permet ainsi d’être soulagé de toutes autres cotisations futures.

Plus tôt la cotisation démarre dans le temps,  plus les intérêts générés (équivalents au taux du livret A) seront importants. Ils permettront alors de gonfler le capital pour l’organisation des funérailles.

 – Cotiser sur une période définie : la cotisation temporaire

La cotisation temporaire reste la plus souvent utilisée car elle permet de cotiser sur une période précise. Les paiements sont déterminés à l’avance et se font par mois, par trimestre, par semestre ou chaque année. Le capital souhaité est ainsi placé de façon fractionnée. Au terme de la période d’engagement, le contractant est assuré pour ses funérailles et il n’y a plus de cotisations à verser.

 – La cotisation viagère

La cotisation viagère est quasi identique à la cotisation temporaire, la seule différence est que le souscripteur doit cotiser jusqu’à son décès. Ce type de contrat concerne une certaine tranche d’âge. Il peut arriver que l’ensemble des cotisations versées soit au final supérieur au capital souscrit.

Nos conseillers funéraires se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur les assurances obsèques.