Il est coutume d’offrir des fleurs de deuil suite à un décès en guise de soutien à la famille. Elles honorent la mémoire du défunt et embellissent sa sépulture. Elles peuvent être envoyées à la maison funéraire, sur le lieu de la cérémonie, ou au domicile de la famille. Elles peuvent être naturelles ou artificielles.

 

Fleurir une tombe : quelles fleurs de deuil choisir ?

Il existe différentes compositions florales funèbres : couvre cercueils, cœurs et croix, bouquets de fleurs de deuil, couronnes, gerbes etc. Elles sont livrées le plus souvent le jour de l’enterrement, lors de la cérémonie religieuse et doivent être déposées sur la sépulture.

Chaque fleur possède une signification. La composition du bouquet de fleurs de deuil dépendra donc de sa relation avec le défunt et du message à véhiculer. Les teintes éclatantes symbolisent l’espoir, le pastel la tendresse et la nostalgie, le blanc symbolise la pureté, le rouge la passion et le bleu le mystère.

 Le chrysanthème est LA fleur la plus utilisée lors d’une cérémonie d’obsèques. Viennent ensuite les roses, les arums, les œillets, les lys et les germinis.

Certains critères comme le culte ou la proximité avec le défunt sont à prendre en compte avant d’offrir des fleurs de deuil. Les conseillers des établissements de pompes funèbres et marbrerie funéraire Canard sont là pour vous aider dans ce choix.

 

Fleurs de deuil naturelles ou artificielles ?

Les fleurs de deuil naturelles sont celles le plus fréquemment offertes. Il est possible cependant d’offrir des fleurs de deuil artificielles, réservées à l’après cérémonie pour décorer la sépulture. Ce type de décoration reste fleuri, coloré et éclatant plus longtemps.

Attention : les pots de fleur et les jardinières offerts doivent être lestés pour mieux tenir sur la tombe au cimetière.